Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Métier - Page 4

  • Digital Literacy

    A lire cet article de Birger Hjørland de la Royal School of Library and Information Science au Danemark et intitulé "Information literacy and digital literacy".

    Il (Elle ?) définit notamment les 7 aspects de l'IL ainsi :

    1. Information technology conception - using information technology for information retrieval and communication
    2. Information sources conception - finding information
    3. Information process conception - executing a process
    4. Information control conception - controlling information
    5. Knowledge construction conception - building up a personal knowledge base in a new area of interest
    6. Knowledge extension conception - working with knowledge and personal perspectives adopted in such a way that novel insights are gained
    7. Wisdom conception - using information wisely for the benefit of others.

    On dirait des compétences en...architecture de l'information...pour archithécaires ?

    Lien permanent Catégories : Définitions, Formation, Métier 2 commentaires
  • Le bibliothécaire est un documentaliste qui s'ignore...

    Sylvie a attiré mon attention sur ce billet de Jean Claude Brochard, sur son chouette blog Bibliothécaire =Public : "Le prêt de bibliothécaires quand est-ce qu'on s'y met ? ".

    En voici quelques extraits :

    "Si l'on considère également que les bibliothécaires sont des professionnels de l'information, parfaitement à même de la traquer, de la traiter, de l'évaluer, de la mettre en forme et de la diffuser, alors on est en droit de regretter que trop souvent les bibliothécaires mettent en avant uniquement leurs collections, confinent leur propre rôle à la gestion de ces collections et oublient trop souvent que leurs compétences professionnelles pourraient directement être utiles à leur public dans sa recherche d'information"

    "on mettrait en avant les compétences des bibliothécaires à la disposition des usagers tout en renversant la communication auprès du public en mettant en avant la fourniture d'un service d'information"

    "Un prêt de bibliothécaire ce serait, dans un cadre fixé par une charte, une liberté donnée à l'usager pour fixer le programme d'un entretien documentaire : faire une recherche, trier des informations, les mettre en forme, savoir utiliser un logiciel, faire le point des connaissances sur un sujet, créer un blog, s'inscrire à un service d'information, faire des démarches en ligne..."

    Mais, ciel, mon bibliothécaire deviendrait-il un documentaliste ?

    "Etre utile au public dans sa recherche d'information" ? : oui c'est bien une mission des documentalistes. "Traquer, traiter, évaluer, mettre en forme, diffuser l'information" ? : oui c'est bien le coeur du métier de documentaliste. "La fourniture d'un service d'information" ? : oui c'est bien l'objectif des documentalistes.

    L'orientation vers le public (ou les usagers, ou utilisateurs, ou lecteurs, ou collègues ou clients - "patrons" en anglais pour les librarians), l'attention portée à leurs besoins, attentes, pratiques, usages, et le souci constant d'y répondre et/ou de les anticiper, c'est aussi le coeur du métier de documentaliste. Et si les bibliothécaires se mettent tous à penser comme Jean Claude, alors, ne serait-ce pas là la reconnaissance d'une réelle convergence et proximité entre ces métiers - parfois par le passé un peu frères ennemis ?

    J'ai exercé les fonctions d'archiviste ET de bibliothécaire (en BU) ET de documentaliste ET de veilleur (ET de consultante aujourd'hui)...et j'ai bien le sentiment d'avoir mené une carrière tout à fait cohérente et exercé un seul et même métier : professionnelle de l'information.

    Bon, au final, ce n'est pas très étonnant une telle réflexion de la part de quelqu'un qui a nommé son blog "Bibliothèque = Public"...

    Allez, au fond nous sommes inséparables...

    inséparables.jpg

     

     

    Lien permanent Catégories : Métier 4 commentaires
  • Les bibs et l'open source

    A lire cet article du "Code4Lib Journal" intitulé "We love Open Source Software. No you can't have our code" (Nous aimons les logiciels Open source. Non vous ne pouvez pas avoir notre code).

    Je vous en traduis l'essentiel : Les bibliothécaires-documentalistes font désormais partie des meilleurs défenseurs des logiciels open source. Paradoxalement, les bibliothèques font partie de ceux qui donnent le moins leur code aux projets open source. Cet article identifie et commente six grandes raisons pour l'expliquer et propose des solutions pour les contourner.

    Les six grandes raisons étant :

    • Perfectionnisme : tant que le code n'est pas parfait, personne ne peut le voir
    • Dépendance : si nous le partageons avec vous, vous ne nous laisserez jamais tranquille
    • Originalité : nous partagerions avec joie, mais nous ne pouvons pas parce que nous sommes trop bizarres
    • Redondance : nous pensons que votre projet est chouette, mais nous pouvons faire mieux
    • Compétitivité : nous voulons être LE leader reconnu
    • Incompréhension : incapacité fondamentale à comprendre comment fonctionne une communauté Open Source.

    Ouf, c'est clair !

    Article très intéressant et qui pose aussi la question du recrutement et donc des formations...

    Juste pour info l'intitulé du poste de l'auteur de cet article : Web Development Librarian.

     

    Lien permanent Catégories : Logiciels libres, Métier 1 commentaire
  • Comment dit-on documentaliste en anglais ?

    A ceux qui se posent cette question...allez voir "Real Job Titles fir Library and Information Science Professionnals" cette liste en anglais des métiers de l'information-documentation (déniché sur l'excellent Deanie Oueblog). Vous n'y trouverez pas de "documentalist" mais des Document Manager, Information Architect (en référence au fameux Architécaire de Jean Michel Salaun ? Décidément il me plait ce terme...), des Information Specialist, Information Researcher, et j'en passe.

    Derrière le Documentaliste il y a une multitude de métiers...derrière le Librarian aussi.

    Un seul me laisse perplexe, le dernier de la liste : Zoo Librarian. Qui a dit l'antilope est un document ??? Réponse.

    Lien permanent Catégories : Métier 0 commentaire
  • Produits documentaires électroniques

    Avec Françoise, nous avions développé sous Spip un petit site intitulé "Produits Documentaires Electroniques" et qui nous servait essentiellement de support de cours et d'exemples en ligne.

    Au fil du temps ce site s'est étoffé et cet été nous l'avons complètement refondu pour le partager avec tous les professionnels intéressés.

    N'hésitez pas à le consulter, vous y trouverez toutes informations sur l'évolution des produits documentaires, des exemples originaux et innovants, utilisant toutes formes de techniques et d'outils, y compris bien sûr le web 2.0. Faites nous part de vos commentaires, proposez nous vos exemples, bref, échangeons, sur ProDocElec !

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Bibliothécaire Ubiquiste, Bibliothèques numériques, Blog, Diffusion de l'info, Flux RSS, Métier, Services 2.0, Usages, Wikis 1 commentaire
  • Métier, nouveautés

    Au fil de la toile, quelques infos "métiers" :

    • Une présentation de Jean Philippe Accart "Les nouveaux rôles du documentaliste, vers un nouveau métier ?"
    • Un nouveau référentiel métier pour les archivistes en ligne sur le site de l'AAF
    • A télécharger l'article paru en février dernier et disponible sur le site du Réseau National des Documentalistes Hospitaliers : "Quels impacts ddes nouvelles technologies documentaires sur le métier de Documentaliste Hospitalier ?"
    • Quelques infos et témoignages sur le métier de Professeur Documentaliste sur le site Chlorofil de l'Enseignement Agricole, ainsi qu'un "guide" du métier assorti de quelques tutoriels intéressants.
    Lien permanent Catégories : Métier 0 commentaire
  • La recherche en ligne...ou pas

    Avoir des beaux portails, des Sopac, des superbes outils web 2.0, etc...ok, mais pour que nous ayons des contenus en ligne, il faut aussi que les auteurs, les chercheurs acceptent de publier : à lire le billet de Zid sur Médiévizmes

    Lien permanent Catégories : Diffusion de l'info, Document électronique, Métier 0 commentaire
  • Former la jeunesse

    Intéressante interview de Michael Stephens dans le magazine Bulletin of The Information Technology Division de l'été 2008, où il parle notamment de la formation des étudiants en sciences de l'information (extrait à lire sur son blog).

    On lui pose la question : As someone who is involved in library education, how are you helping to develop the next generation of librarians?  What do you believe the future of library education will look like? (Etant quelqu'un d'impliqué dans la formation des SIB/SID, comment contribuez vous à préparer la prochaine génération de bibliothécaires ? Selon vous à quoi ressemblera la formation SIB/SID du futur ? *

    En résumé, il répond que les 4 points suivants sont essentiels pour ces futurs professionnels:

    • Apprendre à apprendre
    • Savoir s'adapter au changement
    • "scanner l'horizon", i.e. faire de la veille professionnelle
    • Etre curieux de tout

    Et il conclut : If my students leave my classes as curious librarians ready to figure out the next big thing and make it work in their libraries, then I am doing my job. Si mes étudiants quittent mes cours en étant des professionnels curieux de relever les prochains défis et de les adapter à leur bibliothèque/centre de doc., alors j'ai fait mon travail.

    En tant qu'enseignante en SI, je ne peux qu'adhérer. C'est d'ailleurs valable pour n'importe quelle formation quelle qu'elle soit, et pas seulement en doc.

    Je suis d'accord parce que nous sommes dans une profession en perpétuelle mutation, dans un environnement technologique, social, économique, culturel qui change presque au jour le jour, et c'est en grande partie ce qui me passionne justement dans ce métier. Comme Michael Stephens, moi aussi j'ai commencé sur un Apple IIC (et la semaine dernière j'ai remplacé mon vieux portable d'il y a 3 ans par un portable dernier cri, et c'est trop top !!!)

    Toutefois, c'est également un défi pour les professionnels en activité et pour les étudiants, à qui il faut faire comprendre que tout n'est pas acquis au moment du diplôme mais qu'au contraire, leur "formation tout au long de la vie" commence là, et qu'on leur a donné un certain nombre d'outils pour la construire. (c'est ce à quoi j'espère contribuer avec mes collègues en tout cas)

    Mais je sais aussi que je lis trop souvent, dans des évaluations de stage de DUT, que le tuteur indique "ne maîtrise pas parfaitement Rameau", ou "doit réviser ses classes Dewey". Et d'abord, qui maîtrise parfaitement Rameau, hein ? et pourquoi former des générations de DUT à le faire, ou à réciter ses classes Dewey ? quelle utilité ? je préfère qu'ils aient compris ce que sont les langages documentaires, à quoi ils servent, et comment on peut réfléchir à partir de là à mieux comprendre et à organiser le web sémantique. Parce que ce sont les défis qu'ils devront relever durant leur "carrière".

    Il faut certes avoir acquis quelques outils et techniques de base du métier pour être "immédiatement opérationnel" (quoique cette remarque peut sembler étrange quand on considère certains concours de la fonction publique, mais c'est un autre débat), mais il est surtout essentiel d'avoir compris le pourquoi et le comment de ce métier pour être capable de l'adapter et de le faire évoluer.

    Donc, si mes étudiants quittent l'IUT curieux et impatients de relever les prochains défis pour faire évoluer et transformer leur futur environnement professionnel, alors j'aurai fait mon travail ! (même s'ils ne savent pas par coeur les normes de catalogage, et toc ! )

    * (NDA : trad. librement adaptée...)

     

    Lien permanent Catégories : Formation, Métier 0 commentaire
  • Métier : professeur documentaliste

    A visionner ces vidéos sur Youtube intitulées "90 secondes pour une documentaliste". Des profdocs qui expliquent leur métier, ce qui les passionne. Avec Dominique, Fred, Tom et un "collectif". Y'a pas, c'est un chouette métier !

    Lien permanent Catégories : Métier 0 commentaire
  • A la recherche du livre perdu

    Vous connaissez peut être Faber & Faber l'éditeur anglo saxon ? Il vient de lancer un site Faber Finds dédié à la réimpression d'ouvrages. Un bouquiniste en ligne en somme.

    Vous souhaitez lire un livre épuisé depuis longtemps en librairie ? Faber finds vous le réimprime à la demande. Bon ça démarre tout juste, il n'y a que 100 titres au catalogue choisis par les auteurs  de la maison d'édition. Mais à travers leur service "Lost and Found", ils proposent aux lecteurs que nous sommes de choisir les auteurs à réimprimer. J'entrevois enfin une piste pour retrouver Louis Broomfield...

    Lien permanent Catégories : Livre, Métier 0 commentaire