Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Accessibilité - Page 2

  • Le site web du futur

    A lire "The library Web Site of the Future" article du Inside Higher Ed qui s'interroge sur la valeur ajoutée que doit apporter un site ou portail de bibliothèque ou de centre de documentation, notamment pour ceux et celles d'entre-nous qui travaillent dans l'enseignement supérieur.

    "Academic librarians want their Web sites to attract faculty and students the way flowers invite insects for a visit." Rien que cette première phrase vaut la peine de le lire !!! A lire aussi les commentaires en bas de l'article, surtout celui du Dr Pepper.

    L'article fait également référence à ce rapport très intéressant "Ithakas 2006 studies of Key Stakeholders in the Digital Transformation in Higher
    Education" d'aout 2008.

    Quelques extraits de la conclusion :  "More generally, in our modern information age, many of the historical patterns of scholarship and
    scholarly communication are shifting rapidly; this will require strategic change on the part of the institution as a whole in order to keep up. (...) A collaborative approach, harnessing the expertise of many different campus constituencies – librarians, technologists, administrators, and more – may enable exciting new opportunities and growth. (...) As we move further into the digital age, questions of campus information strategy must receive serious consideration from a variety of different players; care must be given to ensure that we develop a future in which scholarship, teaching, and learning are effectively supported, and in which important scholarly values are not lost
    ."

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Prospective, Services 2.0, Solutions informatiques 0 commentaire
  • Lecture sur mobile

    A lire sur le New York Times cet article intitulé "Google et Amazon to put more books on cellphones" - soit "Google et Amazon vont proposer plus de livres pour téléphones mobiles."

    Pour Google c'est 1,5 millions de livres du domaine public qui seront accessibles sur iPhone et GooglePhone. Et pour Amazon, c'est le projet de rendre accessibles tous les titres de ebooks pour Kindle sur mobiles. L'offre serait donc différente puisqu'il s'agit là de livres sous droits.

    This is our first step, but it is an important step”...tu l'as dit Goofi !

    "But just as camera phones have not replaced digital cameras, smartphones are not likely to replace dedicated e-book readers like the Kindle or the Reader from Sony, analysts said. These specialized devices have screens about the size of a paperback book and use a technology that does not require backlighting, which makes them easier to read in most light conditions. They also have longer battery life"

    Oui, et bien je n'en suis pas du tout certaine...les pratiques et usages des digital natives évoluent très vite - et ce ne sont pas les nôtres... Il n'y a qu'à regarder les vidéos de Michael Wesch pour s'en convaincre, et j'en suis le témoin régulièrement quand je rencontre des étudiants de l'IUT, ou quand je vois mes propres enfants. C'est bien sur leur mobile qu'ils passent le plus de temps et au final qu'ils écrivent et qu'ils lisent le plus. Je ne suis pas visionnaire, je ne sais pas de quoi l'avenir sera fait, mais c'est une tendance qu'on ne peut pas ignorer. Trop souvent nous regardons par le petit bout de la lorgnette de nos propres usages.

    Je n'ai pas pu être à la Table Ronde à Boulogne lundi dernier, et je le regrette. (En attendant la vidéo, il y a quelques comptes rendu ici et ). Mais pendant que les professionnels de la chaîne du livre discutent et pinaillent en France - même si l'on pense que c'est du n'importe quoi..., ailleurs, ils avancent.

    Et si l'on ne se dépêche pas, dans 10 ans, la seule "librairie" "culturelle" (j'ai bien mis des guillements hein) sur laquelle on achètera livres papier (pour les uns) et ebooks (pour les  autres) ce sera Amazon, et pour le reste, la lecture sera devenu un produit marchand tout à fait comme les autres, inclus dans un forfait de mobile, ou de connexion Internet, ou pourquoi pas, pour 3 paquets de pâtes achetés, un livre gratuit en plus ?

    "L'exception culturelle" française, les autres pays du monde s'en fichent (allez sauf les belges peut être ?), les professionnels de la chaîne du livre français oublient un peu facilement le contexte international, et à trop attendre avant d'agir - et se concentrer sur le marché d'aujourd'hui (presque déjà celui d'hier) et ne pas anticiper (c'est un peu le principe de base d'un bon veilleur) sur les marchés futurs, ils seront avalés par de plus gros poissons.

    Bon c'est pas le tout faut que j'aille changer de téléphone mobile moi pour tester ça...

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Ebook, Prospective 8 commentaires
  • Le menu de la Bibliothèque

    C'est à la BU de l'Université de Queensland.

    food.png
    Plus d'info sur Tame the Web
    Lien permanent Catégories : Accessibilité 0 commentaire
  • Ta bibliothèque sur ton mobile

    Passionnant article de Lorcan Dempsey : "Always on : librairies in a world of permanent connectivity". A lire absolument si vous travaillez dans l'enseignement supérieur.

    Il part d'un constat : dans ce monde de connection permanente, où les jeunes passent tout leur temps branchés sur leur téléphone mobile (ou leur EeePC), la bibliothèque doit proposer des services et interfaces spécifiques pour mobiles.

    Il en montre d'ailleur un exemple : le site pour mobile de la BU de Caroline du Nord (ci dessous).

    2291-22550-1-PB.jpg

    Intéressante réflexion sur notre adaptation aux évolutions de ces utilisateurs particuliers que sont les étudiants, sur notre relation à l'espace et au temps, aux espaces de travail, aux collections.

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Services 2.0 1 commentaire
  • Services électroniques

    A télécharger sur le site de Minerva ce "Handbook Web User Interaction" (Manuel de l'interaction avec les utilisateurs web).

    Très complet et très intéressant, ce gros rapport (170 pages) aborde toutes les thématiques liées aux bibliothèques électroniques, portails, services 2.0 sous l'angle de l'usabilité.

    Il passe en revue de nombreux exemples de "bonnes pratiques"  en Bibliothèques, Musées, Archives, Evenementiel, Education, Portails culturels, et propose une démarche pas à pas dans la construction du projet pour qu'un portail soit effectivement bien orienté utilisateurs.

    Il liste ensuite plus de 34 exemples de services électroniques interactifs, et propose des outils pratiques : questionnaires de satisfaction et outils d'évaluation des services.

    A lire absolument

    Merci à Alain pour l'info.

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Bibliothécaire Ubiquiste, Bibliothèques numériques, Services 2.0 0 commentaire
  • Un site web orienté usagers

    A lire cet article assez ancien et pourtant tellement d'actualité sur le Blog de Joel On Software : "Designing for People who have better things to do". Il s'adresse aux concepteurs d'interfaces logicielles mais peut tout à fait s'appliquer à nos portails. Avec deux conseils de base à répéter comm un mantra :

    1. Users don't have the manual, and if they did, they wouldn't read it. (Les utilisateurs n'ont pas le manuel, et s'ils l'avaient ils ne le liraient pas)

    2. In fact, users can't read anything, and if they could, they wouldn't want to. (En fiat, les utilisateurs ne peuvent rien lire, et s'ils le pouvaient, ils ne le voudraient pas)

    La deuxième partie de l'article porte plus sur les usages, mais est également passionnante.

    Merci Pierrick !

     

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Bibliothèques numériques, Logiciels libres, Services 2.0, Web 1 commentaire
  • Life sur Google

    C'est fait, le magazine Life a mis ses archives photos en ligne sur Google. L'histoire d'un pays en photos depuis 1860 et en libre accès, je trouve ça assez génial.

    En vrac, des indiens, des cows-boys, Marylin, la Lune, Lindberg, etc. on peut y passer des heures !

    Attention c'est en libre accès mais toujours sous copyright. Evidemment ça pose l'éternel problème des droits et du modèle économique, mais ça permet aussi d'accéder à des photos jamais publiées...

    Lien permanent Catégories : Accessibilité 0 commentaire
  • Le Monde nous ramène à l'écran

    Il y a quelque temps j'ai reçu une offre du journal Le Monde me proposant un abonnement à la version papier à l'essai pour 3 mois, le journal du jour étant livré dans ma boite à lettres tous les soirs vers 19h.

    Offre tentante, l'un des mes (nombreux) péchés mignons étant de lire un journal le matin en prenant mon café. A priori n'importe quel quotidien (ou presque) aurait fait l'affaire, tant je suis nostalgique du dépouillement de la presse, tâche que je n'effectue plus hélas depuis plusieurs années,et qui je l'avoue me manque assez. Mais là où j'habite, personne jusqu'à présent en m'avait proposé la livraison spéciale par porteur. (Je précise que j'ai renoncé au simple abonnement par courrier, tant celui-ci est déposé dans ma boite de manière...aléatoire !).

    Les premiers temps, je me suis régalée dans ma cuisine. Finalement cet abonnement papier ne faisait pas tellement doublon avec l'abonnement électronique au Monde que je possède déjà depuis 2 ans. (Pour des raisons étranges d'ailleurs, intéressantes sur la complémentarité du papier et de l'écran...mais là n'est pas le sujet de mon post).

    Et puis, le journal n'a plus été livré qu'un jour sur deux, puis trois, puis tous les Monde de la semaine ensemble dans la boite au lettre. Enfin, depuis plus de 10 jours, je ne reçois plus rien alors que mon abonnement est censé se terminer le 08 décembre. Les offres de réabonnement pour un an avec prélèvement automatique par contre je les reçois bien...

    Inutile de préciser que je ne me réabonnerais pas à la version papier. Que désormais je reste sur la version électronique. Finalement c'est peut être la stratégie du Monde : inciter les gens à abandonner la version papier et n'être plus qu'un e-quotidien.

    Vivement que je puisse m'acheter la e-tablette, qui ne craindra ni les miettes, ni le café et sur laquelle je pourrais télécharger chaque matin la presse du jour dans ma cuisine !

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Diffusion de l'info, Perso 0 commentaire
  • Netvibes...suite

    Repéré dans le copieux Bouillon du Bibliobsédé, cet article sur le blog Profweb 2.0 à lire absolument : "L'affaire Netvibes ou l'importance de proposer des outils techhnologiques intéressants, uniques et utiles", où Annie Olivier nous fait part de son expérience (et de sa "relative déconfiture" ...) auprès de 17 - 25 ans avec cet outil.

    Lien permanent Catégories : Accessibilité 0 commentaire
  • Delicious à toutes les sauces...

    Pour faire suite au billet de lundi, encore un billet d'humeur...

    Que pensez vous de Delicious ?

    On a lu pas mal de billets cet été sur le dernier lifting de ce site de bookmarking social. Déjà, je trouve que le nouveau site ne change guère par rapport à l'ancien. C'est toujours aussi moche et pas pratique (oui je sais avis très subjectif, j'men fous ici c'est mon blog). Il y a beaucoup d'autres sites du même type, plus egonomiques et pratiques à mon avis, alors pourquoi Delicous a-t-il autant de succès ?

    On a vu aussi quelques produits documentaires de type répertoire de site web migrer vers Delicious, dont le célèbre Rime (avant et après). Et là je ne comprends plus. Quel intérêt  ? (à part que c'est mode et 2.0 ?)

    Les non utilisateurs de Rime, vont-ils plus utiliser Delicious pour accéder aux sites ? je ne le crois pas, si chercher dans l'ancien site était fastidieux, chercher dans le nouveau est... déroutant. Et les utilisateurs de l'ancienne version vont-ils migrer sur la nouvelle ? je ne le crois pas non plus, ils n'y retrouveront pas les qualités de l'ancien site.

    Certes l'ancienne version avait quelques défauts : pourquoi entrer dans un répertoire et cliquer trois ou quatre fois avant d'arriver dans un site ? dans ce cas autant réfléchir directement à l'utilité du "répertoire de liens" en tant que produit documentaire électronique. (et pour cela revenir aux quatre questions fondamentales du précédent billet). Mais il avait aussi beaucoup d'atouts, dont 3 majeurs : des ressources sélectionnées, organisées et qualifiées par les documentalistes du réseau qui ont fait là un travail peut être fastidieux, mais remarquable.

    Ces 3 atouts majeurs n'existent plus -semble-t-il - dans la nouvelle version du Rime sur Delicious : on a perdu la qualification des sites, l'organisation est plus que moyenne (oui, il y a des tags et des bundles, mais rien à voir avec une classification. Les tags sont beaucoup trop nombreux (502) et les bundles me laissent perplexes : je ne comprends pas à quoi ils correspondent par rapport à l'ancien site).

    Franchement, il fallait que le Rime évolue, c'est sûr, mais peut être pas de cette façon. Delicious, c'est peut être intéressant pour stocker ses propres favoris (et encore hein, pas pour moi vous l'avez compris), mais sûrement pas pour servir de support à ce type de produits documentaire ou alors il faudra que la prochaine version fasse grandement évoluer les possibiblités d'organisation et d'accès aux sites. Et de présentation aussi.

     

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Services 2.0, Usages 18 commentaires