Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Logiciels libres, bibliothèques et centres de documentation (3)

    Comme je l'ai dit lors de mes précédents billets, il existe plusieurs solutions satisfaisantes de logiciels libres de gestion de fonds documentaires.

    Mais on peut également trouver d'autres solutions :

    Quelques sites pour faire le point, comparer et évaluer ces logiciels :

    • L'évaluation faite par Jacinthe Deschatelets sur le site BiblioDoc Francophonie. On y trouve : Koha, Greenstone, PMB, Avanti, Learning Accessn OpenBiblio, Emilda et Evergreen.
    • Une grille d'analyse des logiciels libres ou gratuits de gestion de bibliothèque tenue et mise à jour régulièrement par Caroline Naget. On y trouve : Koha, Bibliothèque, OpenBiblio, PMB, Bécédérom, Biblip, Vade, Bibliopéra, CDS isis, Greenstone, MoCCAM, Jabref
    • FreeBiblio, le site d'actualité du locigiel libre et gratuit pour bibliothèques. On y trouve : Archimède, Bibliopéra, Castore, CDS isis, Greenstone, Koha, OSC, MoCCAM, Pleade et PMB

    Tous les liens et biblio ici

    Lien permanent Catégories : Logiciels libres 0 commentaire
  • Logiciels libres, bibliothèques et centres de documentation (2)

    Pour poursuivre sur le sujet abordé hier, voici une liste, la plus complète possible des logiciels libres utiles pour bibliothécaires et documentalistes.

    Gestion de fonds documentaires et fonctions associées (prêt, recherche, etc.) :

    • Koha, qu'on ne présente plus, un des must. C'est l'un des SIGB les plus développés aujourd'hui. Des "pour" (beaucoup de fonctionnalités, un vrai logiciel pro) et des "contre" (techniquement assez difficile d'accès, peut revenir cher en développement, formation et maintenance)
    • PMB. Je l'ai testé et je le trouve très performant. C'est à se demander pourquoi payer un logiciel propriétaire...
    • GNUTeca. Le 3ème des plus aboutis...si vous parlez le portugais. Mais peut-être bientôt une version en anglais ou en français ?
    • Pour les toutes petites structures ayant besoin de peu de fonctionnalités:

    Opac, catalogage :

    • MoCCAM : Mon Catalogue Collectif A Moi qui permet de créer un catalogue collectif entre bibliothèques souhaitant partager leurs ressources sans avoir le même SIGB. Assez facile à prendre en main d'après une amie qui l'a testé.
    • Avanti : encore inachevé, on attend...
    • Emilda : n'existe pas en français, et reste encore peu développé
    • Evergreen : ancien OpenILS, intègre également une fonction de circulation. En anglais
    • Learning Access : ancien OpenBook, pas encore en libre accès, mais bientôt sans doute
    • BibliOpera : pas encore assez abouti pour l'instant, mais à suivre
    • Jabref : permet d'éditer et de gérer des références bibiographiques au format BibTex
    • PhpMyLibrary : développé à l'origine pour les environnements scolaires américains et petites bibliothèques universitaires.

    Bibliothèques numériques :

    • Castore : du XML pour gérer sa littérature grise
    • Greenstone : bien développé. Pour gérer toutes données bibliographiques
    • BibliOpera (cf. rubrique précédente)

    Divers :

    • Gestion de l'information : CDS Isis, le logiciel développé par l'Unesco. Pour gérer vraiement tous types de documents et d'informations
    • Gestion de dépôt : Archimède : Pour le dépôt institutionnel, solution canadienne de l'université de Laval au Québec
    • Archives : Pleade
    • Générateur de liens contextuels : OSC pour les bibiothécaires qui disposent d'abonnements numériques et veulent les faire partager plus facilement à leurs utilisateurs
    • Gestion de thésaurus : Sylvie dans son blog sur les descripteurs et vocabulaires contrôlés mentionne le logiciel Tematres, dont la dernière version est sortie en décembre 2005.

    A suivre...

    Lien permanent Catégories : Logiciels libres 2 commentaires
  • Logiciels libres, bibliothèques et centres de documentation (1)

    Pourquoi utiliser un logiciel libre pour gérer sa bibliothèque ou son centre de documentation ?

    Je ne reviendrai pas sur l'histoire du logiciel libre, ou les avantages / inconvénients des logiciels libres par rapports aux logiciels propriétaires, la littérature sur le sujet est abondante et il est inutile que je la reprenne. (Pour ceux que ça intéresse, deux présentations succinctes, mais claires, ici et ici).

    Le monde de la documentation et des bibliothèques a longtemps été assez pauvre en logiciels libres...la faute aux développeurs, ou plutôt à la rareté du profil hybride développeur-bibliothécaire. Mais aujourd'hui l'offre commence à être réellement intéressante, à la fois dans les fonctionnalités offertes et dans le professionnalisme des solutions. Les enjeux des logiciels libres sont identiques à ceux de l'accès à l'information : une offre simple, gratuite et équitable pour tous.

    Mais le logiciel libre est important également pour pouvoir garder une autonomie face à la technique, et un certain contrôle par rapport à nos outils informatiques.

    Les logiciels libres (et autres outils abordés sur ce blog) permettent de :

    • gérer et diffuser l'information quand on a peu ou pas de moyens budgétaires (attention libre ne veut pas forcément dire gratuit, même si c'est souvent le cas)
    • ne pas être contraint par l'offre du marché, l'instabilité des rachats, fusions, mises à jour, et adapter une solution à son propre besoin
    • se former aux TIC et rester un "utilisateur averti" en informatique, toujours utile en documentation
    • si l'on choisit une solution un peu hard techniquement, trouver un terrain d'entente et de convivialité avec son informaticien favori
    • acquérir une solution simple et facile d'utilisation, qui ne comporte pas 160 fonctionnalités que vous n'utiliserez pas, mais seulement les 7 qui sont utiles.

    Les logiciels libres ne sont pas pour vous si :

    • votre budget est rempli à ras bord et que vous préférez une solution clés en main
    • vous préférez conduire sans comprendre ce qu'il y a dans le moteur (et je ne parle même pas de mécanique)
    • vous avez peur de planter votre PC au moindre clic
    • vous travaillez dans un organisme ou une entreprise qui ne vous laisse aucune liberté d'intervenir sur les choix de logiciels
    • vous êtes auteur d'un logiciel propriétaire ?

    A suivre au prochain billet : quels logiciels libres ?

    Lien permanent Catégories : Logiciels libres 2 commentaires
  • L'esprit de l'open source

    Deux billets intéressant sur le blog Infogiciel (blog réalisé sous Spip):

    • Un premier qui reprend les résultats d'une enquête intitulée "Quelle place pour le logiciel libre dans les entreprises ?" menée par ITR Manager au cours du dernier salon Linux. Les deux raisons majeures invoquées par les entreprises pour le passage au libre sont : la réduction des coûts et l'indépendance par rapport aux éditeurs.
    • Un second qui donne une définition de l'esprit de l'open source. Très complet et clair pour ceux qui cherchent encore à se positionner par rapport à ce concept.
    Lien permanent Catégories : Logiciels libres 0 commentaire
  • Gérer les favoris : pourquoi et comment ?

    Favoris, signets, bookmarks, marques-pages, peu importe le nom qu'on leur donne. Ce qui est important en revanche, dès lors qu'on souhaite les organiser c'est de trouver un outil simple et efficace. Plusieurs options sont possibles :

    • Utiliser son navigateur habituel : Firefox, Netscape ou Explorer offrent les fonctions de base essentielles pour ajouter, organiser des favoris, leur donner une description sommaire et les ohiérarchiser en dossiers et sous dossiers.
    • Télécharger ou acheter un logiciel spécifique. Pour ma part j'ai testé Powermarks (simple et pas cher), et Bookmark Manager, logiciel gratuit qui offre de bonnes fonctions, dont celle, pas négligeable pour un documentaliste de pouvoir transformer ses favoris en une belle liste de signets html prête à être intégrée dans ses produits documentaires électroniques.
    • Et enfin, retour au Web social, pourquoi ne pas partager ses favoris ? Il suffit pour cela de les gérer en ligne sur un site comme del.icio.us ou Blogmarks. Mais il en existe tout plein d'autres que vous pourrez retrouver ici par exemple ou bien ici.

    J'ai testé toutes ces solutions, et je dois dire qu'aucune ne m'a encore totalement satisfait. Pour ce qui concerne le navigateur, c'est à mon avis Firefox qui remporte la palme : on peut ajouter des mots clés à ses marque-pages, et mieux les organiser que sous Explorer.

    Pour les logiciels hors ligne, Bookmark Manager est plus utile pour ceux qui veulent pouvoir extraire régulièrement leurs favoris pour en faire des produits électroniques.

    Mais en ce moment j'avoue avoir un faible pour BlogMarks, parce qu'il me permet de partager mes favoris avec plein de gens en donnant juste une URL. Et puis ça permet d'avoir accès à ses favoris de partout, de n'importe quel ordinateur, et quand on fait pas mal de formations comme moi, ça peut être très utile !

    Mais bon, des goûts et des couleurs... c'était juste un point de vue perso !

    Lien permanent Catégories : Web 0 commentaire
  • Les tags, le tagging, qu'est ce que ça nous apporte ?

    Sur les sites de Social Bookmarking, sur de nombreux blogs, sur des sites Internet on commence à voir fleurir les tags.

    Derrière ce petit mot, se cache la notion bien connue en documentation de mot-clé. On affecte un ou plusieurs mots-clés (ou tag; marqueur, étiquette) à son site, à son billet, sa photo, sa vidéo, à une personne, à une idée, ou à son bout de texte. Bref il s'agit d'une forme d'indexation. Alors les tags c'est super ou c'est pas super ?

    "Mais oui c'est super : le web commence à s'organiser, c'est le premier pas, on va tout droit vers le web sémantique, on peut naviguer de tag en tag, tout un chacun va pouvoir indexer ses documents. C'est justement cette dimension sociale, le fait de pouvoir les partager avec tous les internautes qui en fait leur intérêt et leur force."

    " Oui mais, un mot clé ça ne se donne pas comme ça, avec les problèmes de polysémie, de langue on va avoir encore plus de bruit que sur Goggle (c'est dire !!), n'importe qui va indexer n'importe comment".

    Bref, vous l'aurez compris...je suis encore partagée...

     

    Lien permanent Catégories : Le web social 0 commentaire
  • Deux bibliothèques numériques consultables à la BNF

    Le communiqué de presse de la BNF du 14 février dernier nous annonce une bonne nouvelle : deux bibliothèques numériques consultables à la BNF le 15 mars prochain, avec une démonstration publique et gratuite le mercredi 15 mars de 9h30 à 12h30.

    Bonne nouvelle...pour les parisiens seulement ;-(( parce que la moins bonne nouvelle c'est que cela ne sera au départ qu'un test de 2 mois, et accessible uniquement en salles de lecture de la BNF. Bref rien pour les internautes...enfin pour l'instant !

    Lien permanent Catégories : Bibliothèques numériques 0 commentaire
  • Wengo et Firefox

    Bonne nouvelle pour ceux qui téléphonent par Internet : Wengo est désormais disponible sous Firefox à l'aide d'une extension entièrement dédiée.

    Lien permanent Catégories : Logiciels libres 0 commentaire
  • Comparer les outils RSS

    Un très bon et très gros travail réalisé par Jdeyaref sur son excellent blog VTech, auquel bien évidemment je suis abonnée. Un tableau qui recense et commente 65 lecteurs agrégateurs de RSS.

    Lien permanent Catégories : Comparatifs 0 commentaire
  • Lire les flux RSS

    Les blogs de professionnels sont souvent très intéressants. Ce sont des mines d'informations. Mais aller régulièrement sur tous les blogs qui nous intéressent pour voir si de nouveaux articles ont été publiés, c'est un travail fastidieux et qui prend beaucoup trop de temps. La solution existe : les flux RSS. Comment s'abonner à des flux RSS, et les recevoir de manière simple et automatique ?

    Pour s'abonner il suffit tout simplement de cliquer sur le petit bouton souvent orange et blanc intitulé RSS ou Atom ou XML, qui se trouve dans l'un des colonnes du blog. Vous trouverez le mien par exemple à droite, sous cette image :

     

    Il suffit ensuite d'intégrer ce lien à votre agrégateur de RSS. Il en existe différents types:

    • Les logiciels spécifiques, gratuits ou très abordables, que vous téléchargez et installez sur votre ordinateur : Feedreader, RSSreader, Alert'Info, etc.
    • Les agrégateurs intégrés dans les navigateurs ou logiciels mail : Firefox ou ThunderBird ont des fonctions très suffisantes (personnellement j'utilise Thunderbird)
    • Les agrégateurs en ligne qui vous permettent en plus de partager vos flux RSS avec vos collègues: Bloglines, MetaRSS, etc.

    Deux petits sites en ligne bien pratiques pour terminer :

    • RSS2PDF qui vous permet de transformer le flux RSS d'un blog en fichier pdf pour l'imprimer. Quel intérêt me direz vous ? Avant un long voyage en train par exemple !!
    • OMPL Manager, qui vous permet de mettre en ligne vos flux RSS pour les partager. C'est avec ce logiciel que j'ai mis "mes flux RSS" dans le colonne de gauche de ce blog.
    Lien permanent Catégories : Flux RSS 0 commentaire