Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

site web

  • La médiathèque 2.0 c'est à l'ESC Lille

    Voici un excellent exemple de ce que peut être un site web 2.0 pour une médiathèque. Sur le site de la médiathèque de l’ESC Lille vous pouvez trouver :

    • Un moteur de recherche de style Google (c’est à dire juste une case de recherche) qui remplace l’accès traditionnel (et rébarbatif ? ;-)) au catalogue. Si vous le testez vous verrez une présentation des résultats tout à fait simple et claire (oui mais il fallait y penser !).
    • Une colonne centrale intitulée « S’informer pour se former » sur laquelle on trouve des fils RSS sur trois thématiques…qui sont en fait les catégories d’un blog auquel on accède quand on clique sur une info. Ce blog remplace l’ancienne revue de presse et est encore un phase de test pour le moment (mais déjà bien rempli, hein !).
    • L’accès à des ressources électroniques en ligne dans la colonne de droite (en accès réservé bien entendu).
    • L’accès à un forum qui est encore en cours de constructio.

    Ce n’est qu’une première étape : en fait le concept de web 2.0 ne concerne pour le moment que la page d’accueil. Cet été les documentalistes vont travailler sur des évolutions très importantes dont la première concerne la recherche sur le site et dans le catalogue ; les documentalistes forment les étudiants et réalisent régulièrement des enquêtes sur leurs besoins. Elles ont constaté, comme tout un chacun dans ce métier, qu’ils ne veulent plus de l’OPAC, mais seulement du Google et qu’il est un peu Don Quichotesque de vouloir se battre contre des réflexes acquis de longue date. Le moteur de recherche sera donc amélioré pour permettre la recherche fédérée sur plusieurs bases : un seul clic et une recherche sur toutes les ressources d’infos que la médiathèque souhaite mettre à disposition des utilisateurs.

    Quel logiciel permet donc une telle évolution me direz vous ? et bien c’est simple, non contente d’être pionnière en web 2.0, la médiathèque expérimente depuis 10 ans un autre modèle de prestation informatique. Elle travaille avec CYO Net Group, une SSII qui tout au long de ces années a conçu, et fait évoluer une logiciel maison adapté aux besoins spécifiques de ces 4 drôles de dames…

    Les autres évolutions prévues pour cet été outre le moteur de recherche fédéré : la possibilité de mettre des fils RSS sur le catalogue, l’accès direct à leur compte pour les utilisateurs, des fiches lecteurs, la possibilité de laisser les étudiants tagger les ressources, le chat, les tutoriels en ligne, etc.

    Bref les projets ne manquent pas dans cette équipe dynamique, dont l’objectif principal est la médiation à distance. Un dernier projet plus lointain mais qui leur tient à cœur : un déménagement prévu en 2009 dans de plus grands locaux qui leur donnent envie de concevoir un espace doc. 2.0 ? A suivre donc !

    Merci infiniment à Carine Garcia (blog SynchrO’live), et Isabelle Brisset.

    Lien permanent Catégories : Services 2.0 1 commentaire
  • Les 6 piliers du Web 2.0

    Sur le site Information Today un article de Karen Coombs intutlé "Building a Library Web site on the Pillars of Web 2.0". L'auteur qui a dirigé le service Web des bibliothèques de l'Université de Houston, a travaillé à la refonte complète de ces sites depuis 5 ans. Elle souhaitait dès le début faire un site qui soit plus "web 2.0" et nous relate dans cet article la synthèse de ses réflexions sur ce qu'est un site web 2.0 pour une bibliothèque ou un centre de documentation.

    En voici quelques extraits : "Qu'est ce donc que le Web 2.0 ? Le Web 2.0 est souvent défini par les techniques qui le composent : logiciels sociaux, weblogs, listes de liens, folksonomies, wikis, podcasts, fils RSS et services web. A cause de ça, certains pensent que le web 2.0 c'est juste beaucoup de bruit pour rien. Cependant, si vous examinez les technologies pour voir ce qu'elles ont en commun, un schéma d'ensemble émerge. Le Web 2.0 transforme le web en un espace pqui permet à chacun de partager et créer l'information en ligne - un espace de collaboration, de conversation et d'interaction ; un espace hautement dynamique, flexible et adaptable."

    Karen a ainsi défini 6 piliers fondamentaux du Web 2.0 sur lesquels elle s'est basée pour la refonte du site Web. :  

    1. "La décentralisation radicale : (...) ce fut un pilier clé car le site Web des bibliothèques de l'UH a un contenu créé et mis à jour par quantité de personnes différentes". Et d'expliquer que chaque auteur est responsable et "propriétaire" de certaines pages et qu'ainsi cela leur assure plus de qualité du contenu tout en permettant au personnel de se former et de se maintenir à un bon niveau technologique.
    2. "Des petits morceaux réunis : combinaison de technologies différentes : blogs, wikis et cms.(...) nous pensions qu'il était important d'utiliser autant que possible un maximum de systèmes en open source pour apporter de nouvelles fonctionnalités au site.Donc nous avons choisi Mediawiki pour les wikis, et Movable Type pour nos blogs, et nous les avons incorporé au site Web".
    3. "Beta perpetuel : (...) prévoir des améliorations régulières et constantes.
    4. Du contenu réutilisable : contenu ou données qui peuvent être réutilisées par d'autres applications (...) Selon le principe de Flick'R ou Del.Icio.us, prévoir des structures permettant d'incorporer le contenu dans d'autres applications (...) par exemple le contenu d'un guide de recherche thématique pourrait voir certains de ses sujets réutilisés dans le site web du département concerné ou autres...mais également d'utiliser le contenu d'autres sources externes.
    5. L'usager comme contributeur
    6. Expérience d'un utilisateur enrichi

    Sa conclusion : "Créer un site web qui reflète vraiment le Web 2.0 est un tâche en perpétuel changement, car nos outils et nos attentes évoluent en permanence. En gardant à l'esprit ce qui rend le web 2.0 unique - la décentralisation radicale, les petits morceaux réunis, le beta perpetuel, le contenu réutilisable, l'usager comme contributeur et l'usager enrichi - nous pouvons nous efforcer de construire quelque chose qui ait un sens pour nos utilisateurs".

     Maintenant, pour voir comment tout ça est mis en application, je vous suggère la visite du site Web des bibliothèques de l'Université de Houston, à la page d'accueil très dépouillée, (c'est effectivement plus facile de s'y retrouver), en passant par les fameux subject guides, les blogs thématiques, les catalogues combinés, les expos virtuelles, et bien d'autres, à vous d'explorer.

    Lien permanent Catégories : Web 0 commentaire