Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les MOOCs : témoignage en forme de bilan totalement subjectif

Depuis 3 ans maintenant je m'inscris régulièrement à des MOOCs avec plusieurs objectifs : me former, m’informer mais aussi tester ce mode de formation en ligne.

D’abord les MOOCs c’est quoi ? MOOCs pour Massive Open Online Courses, tout le monde connaît ou presque désormais ces modules de formation en ligne accessibles à tous.

Par qui et pour qui ? Les MOOCs sont en général réalisés par des grandes écoles, des universités ou des institutions publiques, mêmes s’ils peuvent être faits par des entreprises privées. Ils s’adressent à tout public pour peu que l’on dispose d’un PC connecté, d’une tablette ou même d’un smartphone.

Comment ? Une formation se déroule souvent en 4 à 6 semaines, avec 3 ou 4 cours par semaine. Chaque cours comprend une  ou plusieurs vidéos, des ressources complémentaires (articles, sites web...), un QCM d’évaluation (un score global de + de 60% aux QCM permet de recevoir un beau « certificat » de réussite), un forum permettant les échanges entre pairs ou avec les formateurs et les supports de cours et vidéos à télécharger. On y trouve parfois un peu plus : une co-construction de projets par exemple.

Pourquoi ? Pour mieux comprendre un sujet, pour s’informer, pour se former enfin d’après la promesse de valeur (contestable néanmoins à mon avis pour ce dernier point).

Où ? Sur les plateformes en ligne. Pour ma part j’ai déjà utilisé FUN, Unow mais il y en a d’autres comme MyMooc. Vous en trouverez un annuaire sur MOOC Francophones.

Et quand ? C’est en ligne donc c’est quand on veut ! Pour ma part c’était plutôt 30 mn par jour ou un rattrapage le week-end pour les semaines trop chargées (la motivation on vous dit :))

Au bout de 3 ans si je devais en tirer un rapide bilan totalement subjectif :

  • Un MOOC demande un certain investissement en temps : on ne le suit régulièrement et jusqu’au bout qu’à la condition d’avoir la motivation nécessaire. Cette motivation est liée à quoi ? A deux critères incontournables : au plaisir (certains diraient l’appétence), et à l’usage que l’on en a (que l’on en aura) à titre pro ou privé.
  • Un MOOC demande également un certain investissement en énergie : il faut réaliser des exercices, des QCM, retenir des informations (et à mon âge les neurones semblent parfois étrangement rétifs), bref, si j’ai un retour sur investissement (ou si je l’espère) alors je déploierai l’énergie nécessaire.
  • La forme compte énormément : des vidéos courtes (l’un des MOOCs que j’ai suivi avait des cours filmés d’une heure... j’ai abandonné très vite), ludiques, animées (pas un speaker cadré en plan rapproché qui anone pendant 5 mn, même ça c’est trop long)
  • Les exercices et QCM, à mon avis ne sont pas indispensables: une petite fierté personnelle quand on reçoit son certificat mais en fait les QCM sont souvent trop artificiels pour être pertinents, juste quelques questions de cours un peu grossières parfois. On a le sentiment que cette partie d'autoévaluation n'est pas encore bien pensée, et qu'elle est une contrainte pour les formateurs.
  • L’évaluation par les pairs, les forums ? C’est également très décevant : sur les plateformes ouvertes à tous publics, on a ... tous publics ! des trolls, des jaloux, mais aussi et c’est normal une très grande hétérogénéité de niveaux donc peu de vrais pairs. Je trouve donc inutile de rentrer dans les forums et évaluations, pertes de temps, d’énergie et source d’agacement ! Mais c’est très subjectif hein !
  • Le suivi par les formateurs – c’est ce qui manque le plus et qui fait que je ne pense pas que les MOOCs permettent de se former, car il manque une interaction essentielle de médiation: quelques réponses à des questions (en encore pas toujours), quelques échanges succincts parfois. Mais c’est bien normal puisqu’on ne peut pas répondre à 20000 inscrits potentiels (encore que combien sont actifs au final ? 1 % ? Moins ?).

Bref, les MOOCs ne représentent pas pour moi un moyen de me former mais ils m’intéressent car je peux m’informer,  développer ma curiosité, trouver de nouvelles idées, réfléchir à mes pratiques professionnelles et c’est déjà beaucoup.

Et vous ? Quelle pratique des MOOCS ? 

 

Pour info, la liste des MOOCs que j'ai suivis :

  • Pensée Design, France Business School( Unow)
  • Design Thinking, Em Lyon/ Centrale Lyon (IDEA) (le seul que j’ai abandonné)
  • Architecture de l’Information, ENS de Lyon (FUN)
  • Bien archiver, la réponse au désordre numérique, Université Paris Ouest Nanterre La Défense (FUN)
  • Gérer les documents numériques, Cnam (FUN)
  • Écrire pour le Web, Rue 89
  • Gestion de projet (Unow)
  • Web sémantique et Web de données, INRIA (FUN)
  • Innover et entreprendre dans un monde numérique, Mines Télécoms (FUN)

 

 

Lien permanent Catégories : Formation, Services 2.0 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel