Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’agence du livre à Caen : on n’est pas contents !

Où l’on apprend par la presse locale, en l’occurrence Ouest-France que l’Agence régionale du Livre (ARL) va quitter Rouen pour partir à Caen, et que « Le livre à Caen, ça s’imposait, résument les partenaires : la tradition littéraire, l’Institut Mémoire de l’édition contemporaine... » dixit le journal régional !

Pardon monsieur Ouest-France (pas de signataire à l’article), mais c’est méconnaître la tradition littéraire de l’ex Haute Normandie : Maupassant, Flaubert, Leblanc, Corneille, etc., une histoire de l’édition et de l’imprimerie (pour ne citer que Firmin Didot) de longue date, de très nombreux éditeurs (un des plus denses réseau de France dont les Éditions des Falaises, Petit à Petit, Le Serpent à Plumes, etc.), deux librairies parmi les plus grandes de France (La Galerne et l’Armitière), un réseau de bibliothèques dynamique avec un des premiers fonds patrimoniaux de France, des auteurs de notoriété nationale (Michel Bussi, Dorothée Piatek, Sylvie Baussier...)

Sans compter les nombreux projets, journées d’études, formations, ateliers menés depuis des années par une équipe active et motivée, sans aucun doute l’ARL la plus dynamique de France (ou presque ;))

On lit enfin qu’« un espace de travail sera prévu dans la ville qui n’accueillera pas la direction ». S’agit-il seulement d’un bureau et de deux chaises... ou peut-on espérer mieux ? À quand une communication officielle vers les acteurs professionnels concernés ?

Loin de nous l’idée de maintenir des fiefs Hauts et Bas Normands, mais la simple séparation en deux pôles géographiques, Caen pour le Livre, Rouen pour le Cinéma nous semble bien dommageable pour les métiers du livre de l’ex-HN en tout cas.

Mettre en place une dynamique partagée sur plusieurs territoires y compris Le Havre ou Cherbourg nous aurait semblé plus pertinent, et plus intéressants pour nos métiers.

Voilà, ce coup de colère pour dire qu’aux Éditions KLOG nous sommes très déçus, et que nous attendions un peu mieux de la Grande Normandie... à moins qu’il ne soit pas trop tard pour y réfléchir encore ?

Lien permanent Catégories : Perso 1 commentaire

Commentaires

  • moi aussi je m'interroge… depuis Evreux, Caen c'est vraiment très loin!

Les commentaires sont fermés.