Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

produit documentaire

  • Les deux mon capitaine !

    J'anime régulièrement des stages de formation auprès de professionnels sur les dossier documentaires (support papier), mais aussi sur les produits électroniques ou sur les blogs et RSS. Les deux types de stages sont toujours complets ces temps-ci, preuve que le support papier ne faiblit pas. Mais à chaque fois les stagiaires  "support papier" se posent la question de l'utilité du support électronique, et ceux des stages "support électronique" prédisent la mort du papier. A la question "quel type de support privilégier ?", je réponds toujours "les deux mon capitaine !"

    Il me semble que la question primordiale qui est occultée par l'arrivée de ce nouveau support plus ludique, reste toujours la même : pour qui diffusons nous l'information et pour quel usage ? c'est la réponse à cette question qui doit nous conduire, en plus du choix du produit documentaire approprié, à choisir le support adéquat. Ce sont, avant tout, les attentes des utilisateurs qui doivent nous guider. Ensuite, les déclinaisons sont multiples:

    • le support électronique permet de toucher les utilisateurs distants, de diffuser l'information à un plus large public.
    • le support papier est plus approprié pour un travail en salle, sur place, et pour compiler une grande masse d'informations.
    • le support électronique plus ludique permet d'attirer les usagers peu familiers du support papier, et de la lecture et peut être un public plus jeune.
    • le support papier reste plus facile à lire et à travailler pour toutes les personnes (et elles sont encore très nombreuses) qui sont plus à l'aise sur une feuille que sur l'écran
    • le support électronique peut être temporaire : préparer un document sous format pdf, qui sera ensuite téléchargé ou envoyé par mail à seule fin d'être imprimé et donc retour au support papier.
    • inversement pour les documents fragiles, les manuscrits qui ne peuvent être touchés, manipulés par les lecteurs, la numérisation sous format électronique permet une plus large diffusion (voir à ce sujet la superbe expérience menée par Thélème (passez votre curseur sur la version "fac-similé interactif" du manuscrit)). Ce dernier exemple illustre bien la totale complémentarité des deux supports.

    D'autre part mettre en place des produits documentaires sous format électronique en parallèle à des produits papiers peut répondre à d'autres objectifs secondaires mais intéressants pour les documentalistes :

    • Objectif image: valoriser / modifier l’image de la doc auprès des utilisateurs
    • Objectif développement : Attirer les utilisateurs distants, et les utilisateurs peu familiers du support papier, diversifier ses publics
    • Objectif formation : préparer les utilisateurs à l’évolution inéluctable des supports et les former à la lecture sur écran
    • Objectif stratégie : Quand les besoins auront été suscités, et que les usages seront devenus familiers, proposer un projet plus global de Gestion Electronique de Documents

    Enfin, pour ceux qui sont intéressés par les produits documentaires électroniques, je vous renvoie vers le site que j'anime avec Françoise Quaire intitulé Prodocelec. Vous y trouverez quantité d'exemples de produits réussis, du dossier électronique à la bibliothèque virtuelle en passant par la revue de presse ou le bulletin de sommaire.

    Lien permanent Catégories : Diffusion de l'info 0 commentaire