Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fermeture de la Licence IIE à Rouen... et les étudiants ?

Je viens d'apprendre, en plein mois de Juillet, la fermeture de la Licence 'Ingénierie de l'Information Electronique' à l'Université de Rouen. Destinée à former en trois ans (L3 - M1 - M2) des professionnels de l'information électronique ayant une double compétence - technologie informatique et gestion de l'info-doc - elle avait ouvert en septembre 2008.

L'administration universitaire n'a pas jugé bon de la reconduire pour l'année 2010-2011, à cause d'un nombre insuffisant d'inscrits.

Si je peux tout à fait comprendre que pour des raisons budgétaires et de gestion administrative, on décide de fermer une formation qui n'est pas "rentable" (et encore, il faudrait que l'on s'entende sur ce que cela veut dire en milieu universitaire, mais c'est un autre débat) ce qui me semble scandaleux c'est que :

  • cette décision se prend en plein mois de Juillet alors que des étudiants sont déjà inscrits et qu'ils risquent de ne pas avoir d'autre inscription pour la rentrée. On les laisse sur le carreau ni plus ni moins !! (au mieux une inscription dans n'importe quelle autre licence leur sera proposée, cela a-t-il un sens en terme de projet professionnel ? )
  • cette licence n'a que 2 années d'existence, il aurait fallu à la fois lui laisser le temps de s'installer et de montrer sa pertinence, et mettre en place les moyens (humains, organisationnels, budgétaires, de communication, etc.) de son développement. Or -de mon point de vue - les rares personnes à s'être investies dans ce projet n'ont guère été soutenues.

Je trouve tout cela très dommage à la fois pour les étudiants, et pour le milieu professionnel pour lequel ce type de formation est encore trop rare.

Lien permanent Catégories : Formation, Métier, Perso 4 commentaires

Commentaires

  • Même sort que feu notre licence VISTE au Havre, même si les conditions étaient peut être un peu différentes. Navrant

  • Le contexte et les conditions sont assez différents en effet.

  • Étudiante fraîchement diplômée de cette licence, je persiste à croire qu'une université qui néglige une telle formation met en péril l'avenir du master : comment passer du coq à l'âne, si j'ose dire, sans une année d'acclimatation ? Cela ne rime à rien !.

  • Je faisais parti des inscrits ! Lorsque j'ai exprimé ma déception (et ma colère !) à l'université de Rouen, on m'a gentiment demandé de ne pas me plaindre car j'ai été prévenu avant septembre ! En guise de réorientation : licence d’Histoire option Documentation !

Les commentaires sont fermés.